Une musique du monde avec des influences Congolaises, British et une touche de pèrle noire. Tel est mon style Claudia Bakisa

Les mystères des sons angéliques de la musique africaine envoutante se cachent certainement dans les voies de ses filles. L’Afrique, qui depuis la nuit de temps ne cesse de surprendre le monde par ses richesses qui du jour au lendemain continue à jaillir pour ainsi dire qu’il ya encore beaucoup de choses que je garde en mon sein.

La terre noire des ancêtres africains qui ont déjà prédestinés des naissances et évolutions mythiques de ses filles à la beauté écarlate tel un diamand qui brille au rayon du zenit d’un soleil de midi; révèle aujourd’hui des talentueuses chanteuses à la voie aussi charmante qu’envoutante.

Oui la terre mysterieuse noire a donné naissance à sa fille qui a su se distinguer et reveler une mélodie unique et enchanteresse provenant des profondeurs de la terre. Pour séduire le monde entier tout en démontrant que la racine africaine detient une partie de chaque peuple du monde.

Aujourd’hui; la plume de notre rédaction s’est penché; après la rencontre de la Mythique voie unique; douce et pleine de tendresse tinté d’une touche de perle noire comme le dit elle même: Claudia BAKISA; pour coucher une interview qui certe vous emenera dans une STORY; d’amour.

Lisez donc et découvrez d’avantage la chanteuse rdcongolaise au style un peu british à travers

11 QUESTIONS POUR DÉCOUVRIR L’ARTISTE CHANTEUSE CLAUDIA BAKISA (INTERVIEW)

1: Interfacesmedias : Qu’est-ce que tu écoutes en ce moment comme musique autre que la tienne ?
R./Claudia Bakisa : A part ma musique, j’aime aussi écouter le R&B, la soul Américaine, La Rumba d’
Abeti Masikini , les Old school ou les anciens succès et aussi beaucoup de musique rap;

2: Interfacesmedias : Le titre qui t’a le plus marqué ?

R./Claudia Bakisa : Finger down de Raybekah

3: Interfacesmedias : L’artiste avec lequel tu rêves de faire un duo ?
R./Claudia Bakisa : Il y a Yemi Alade, et puis un autre artiste dont je ne citerai le nom que le jour où je réaliserai ce rêve.
4: Interfacesmedias : Comment s’est passé ta rencontre avec le Métis Noir ?
R./Claudia Bakisa : Je l’ai rencontré la premiere fois à Paris. Avant Rockcity Label aujourd’hui, nous
avions signés à une époque dans un meme label. Nous sommes vite devenus proches, on a ensuite travaillé ensemble quelques fois et voilà l’histoire, la ‘STORY’.


5: Interfacesmedias :– Comment tu qualifierais ta musique ?
R./Claudia Bakisa : Je me définis toujours comme une citoyenne du monde, alors ma
musique est une musique du monde avec des influences Congolaises, British et une touche de pèrle noire … mdr
6: Interfacesmedias :– Quel est le titre et le thème de la première chanson que tu aies composée ?
R./Claudia Bakisa :  »Fiko Fiko Fion », un featuring avec Koffi, qui m’a tout de suite fait entrée dans la cours des grands, et toute jeune chanteuse professionnelle que j’étais. C’est un titre love.


7: Interfacesmedias : Qu’avez-vous appris en ce moment-là que tu utilises encore aujourd’hui ?
R./Claudia Bakisa : La Perseverance, Le Travail acharné, La patience et surtout le sérieux dans tout ce
qu’on entreprend.
8: Interfacesmedias : Pour quoi STORY ?
R./Claudia Bakisa : Story , comme « Histoire » en francais. Une histoire d’amour en trois chapitres,
comme on le vit très souvent.
9: Interfacesmedias : Parlez nous d’avantage de ces themes que vous avez utlisés?
R./Claudia Bakisa : On y parle Fabregas et moi de gaieté, d’amour, de dispute, du pardon , de la
séparation et de la réconciliation. Trois belles expériences, que j’ai voulu partager avec mon public, ce même public qui kiff à la fois la Peufra , Maestro , et la bonne zik.


10: Interfacesmedias : Que veux-tu qu’on retienne de STORY, une fois que l’audio aura envouté
les auditeurs et fan de ta musique ?

R./Claudia Bakisa : Que l’amour a beaucoup de facettes, mais ca se vit à deux. Il faut apprendre de ses
erreurs.

11: Interfacesmedias : Trois chansons que tu écoutes en boucle en ce moment ?
R./Claudia Bakisa : Eh Ben, c’est pas difficile, je vous l’avoue quand même c’est : Overdose, Story et Kende na Yo , en boucle !


Merci d’avoir répondu à nos questions; nous vous souhaitons le meilleur dans votre carrière musicale

3 thoughts on “Une musique du monde avec des influences Congolaises, British et une touche de pèrle noire. Tel est mon style Claudia Bakisa

  1. CLAUDIA BAKISA BLACK PEARL MAMI WATA une actrice bourré de talent beaucoup de qualités j’aime sa musique sa façon d’être ,en ce moment je consomme ses trois titres story qui carton et continue à la soutenir qu’elle va de l’avant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *