WhatsApp s’ouvre aux autres applications de messagerie : comment cela fonctionnera (version développée)

WhatsApp prépare le lancement de la messagerie inter-applications, ce qui signifie que vous pourrez bientôt utiliser WhatsApp pour envoyer des messages à des personnes utilisant Signal, Telegram ou d’autres applications.

Ce changement est dû à la réglementation européenne, qui a fixé à Meta une date limite en mars pour ouvrir sa plateforme de messagerie. C’est également la raison pour laquelle Apple ouvre l’iPhone aux alternatives de l’App Store en Europe.

Le fonctionnement exact de ce système interconnecté d’applications de messagerie était jusqu’à présent un mystère, seuls les leaks de la version bêta de WhatsApp donnant des indications sur le fonctionnement possible des chats inter-applications.

Dans un entretien avec Wired, Dick Brouwer (directeur de l’ingénierie de WhatsApp) a révélé quelques détails sur la manière dont les utilisateurs de WhatsApp pourront éventuellement chatter avec d’autres applications de messagerie cryptée.

En général, le système fonctionne comme on s’y attendait : vous pourrez discuter avec des personnes utilisant d’autres services de messagerie, mais il y aura quelques obstacles à franchir pour vous et les développeurs de logiciels. Le premier est que vous devrez activer la messagerie inter-applications, car elle ne sera pas activée par défaut.

Voici les points clés révélés par Brouwer :

  • Opt-in obligatoire : La messagerie inter-applications ne sera pas activée par défaut. Vous devrez l’activer pour l’utiliser.
  • Séparation des conversations : Les conversations WhatsApp resteront distinctes des conversations provenant d’autres applications. Elles apparaîtront dans une section « chats tiers » distincte, afin de maintenir les normes de confidentialité élevées de WhatsApp.
  • Fonctionnalités initiales limitées : Dans un premier temps, la messagerie inter-applications se concentrera sur les messages individuels. Les chats de groupe et les appels ne seront pas disponibles dans un premier temps.
  • Interopérabilité progressive : D’autres applications devront adopter des protocoles similaires pour devenir compatibles avec la messagerie inter-applications WhatsApp.
  • Respect de la confidentialité : WhatsApp ne pourra garantir le niveau de sécurité et de confidentialité des autres applications. Les messages provenant d’applications tierces seront clairement identifiés.

Il reste encore des questions en suspens, notamment la liste des applications compatibles et la date de lancement exacte. Cependant, ces informations nous donnent un aperçu plus clair de l’avenir de la messagerie inter-applications sur WhatsApp.

Redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *